L’ÉCOLE PUBLIQUE À SAINT-GERMAIN-LE-LIÈVRE, COMMUNE DE MEYMAC

Retour

 

           Situé au pied du versant sud des Gardes, Saint-Germain-le-Lièvre a constitué une commune de 1790 à 1825, date à laquelle ce hameau a été rattaché à la commune de Meymac.

         

Saint-Germain-le-Lièvre a eu son école à partir des années 1910, d’abord dans une maison particulière. Près de cinquante enfants, durant l’hiver, la fréquentaient. Ils venaient des hameaux environnants de Continsouzas, du Peuch, du Bos, de Laborde, du Brigouleix, de Pérols, des Buigeottes, du Rio du Bos. Une seule institutrice leur était affectée. Le mobilier scolaire était restreint et parfois insuffisant.
   

 



En 1933, une maison d’école fut construite, sur l’emplacement de l’ancienne église et de l’ancien cimetière 
: en cette circonstance, des ossements furent mis à jour. Mais, l’exode rural agissant, les élèves furent de moins en moins nombreux après la seconde guerre mondiale, seulement une dizaine et, en 1964, l’école ferma ses portes.

         

Informations rapportées par Jacqueline Monéger, St-Germain-le-Lièvre.