LES PREMIERS PAS DE L’ECOLE PUBLIQUE A SIONIAC (Canton de BEAULIEU)

           (Jacqueline LEYFARGUE)

Retour

1862 : Maison louée à un particulier au hameau de La Borie.

 1874 : plaintes sur l’exiguïté de la salle (19,20 m2 pour 44 élèves).Il faudrait faire des travaux  et, en particulier, abattre un mur.

 1879 : projet de construction d’une maison d’école pour garçons et filles ; sans doute pour un coût de 22 500 francs.

L’emplacement est vendu par M. Clément GIRAC « aux Champs Dolens »  suite à une délibération du Conseil municipal du 10 Août 1879 : « Lassés de louer à des particuliers des  locaux trop exigus, inappropriés et en mauvais état, le maire Jean-Pierre Teulière et son conseil municipal décident en 1879 de faire construire une maison d’école pour garçons et filles. » Après acceptation du dossier par toutes les instances administratives, (autorisation du 25 Février 1880 par le Ministre de l’Instruction Publique) ils choisissent comme architecte M. Bardon de TULLE et un entrepreneur, M. Borde
    Le devis, présenté par Monsieur Bardon est accepté par le Préfet de la Corrèze le 1er Mai 1880 :
            Acquisition du terrain :    873,60 francs
            Construction :               21626,40 francs
            Total :                          22500     francs

Contribution des centimes : 11000 francs.
            Contribution du département100 francs.   
           
Les travaux sont terminés le 11 Décembre 1881 ; première visite le 4 Février 1882 ; réception des travaux  le 8 Mai 1882 .

    Prévu pour 112 enfants, le bâtiment en maçonnerie crépie, avec des parements en pierre de taille est construit avec symétrie : deux salles de classe aux larges fenêtres cintrées, deux appartements au dessus et deux ailes plus petites comportant les portes d’entrée et les escaliers. Son style est caractéristique des constructions administratives de la IIIème république.
                        La commune s’est endettée pour 35 ans. »

 
1904 : le 21 Août, le conseil municipal vote une somme de 150 francs pour la construction d’un mur de séparation entre la cour des garçons et la cour des filles à la maison d’école.

 1913 : le 8 Septembre est voté un budget de 60 000 francs pour un contrat d’assurance incendie à l’ »Union » et de 3000 francs pour du mobilier scolaire.

 1920 : (2 mai, 10 octobre, 28 Novembre) réparations à la maison d’école effectuées par monsieur Moulène, un maçon de la commune. 

1924 : 21 février ; à la suite d’une lettre, en date du 17 Décembre, de M. le Préfet informant que l’administration prévoit la transformation de deux écoles spéciales en une école mixte, (effectif faible : 631 élèves environ et seulement 47 naissances du 1/01/1920 au 21/12/1924), le Conseil Municipal fait part de son refus, la population étant très hostile à un projet d’école mixte qui risque de favoriser le recrutement de l’école libre de Beaulieu.

 1927 : le 9 janvier, lecture d’une lettre du 24 décembre 1926 du Préfet de la Corrèze qui , à nouveau, demande l’avis du conseil municipal pour la fusion des deux écoles ; nouveau refus.

Sources : Délibérations du conseil municipal et archives départementales.

Sioniac est une commune du canton de Beaulieu