LAGUENNE ÉCOLE NUMÉRIQUE
Retour


Laguenne est un petit bourg de Corrèze qui compte environ 1 500 habitants. Au centre du village, l'école et son directeur Jérôme Fridman.

Votre école compte 5 classes. De quel équipement informatique disposiez-vous précédemment ?

Le site de notre école de Laguenne a été créé  en août 1998. Le site de la commune a vu le jour en avril 1999. M. Chassagnard, Maire de Laguenne à cette date, m’a toujours laissé beaucoup de liberté pour m’occuper au mieux de ces deux espaces web en même temps.
L’effort de la commune de Laguenne dans les TIC (Technologies de l'information et de la communication) a été, au départ (en 1999), surtout consenti en direction des écoles (élémentaires et maternelle) de la commune. La commune a créé un complexe garderie / bibliothèque /atelier T.I.C. équipé de 9 ordinateurs. Ce local a obtenu du mobilier adéquat (tables et chaises pour ordinateurs), il a été cablé et doté d'un abonnement Internet évoluant au fil des années (56ko en 1999 pour aboutir à un abonnement ADSL illimité aujourd’hui)...

2001 est une année noire : l’effort consenti par la commune a été brutalement interrompu par des inondations qui ont mis à terre l’ensemble de notre petit parc informatique et nos nombreux logiciels et disquettes qui faisaient la fierté de notre petite « école pilote en informatique » de Laguenne. Laguenne venait même, cette année-là, d’obtenir la mention « Ville Internet 1 arobase » et la chute fut donc très difficile à encaisser et à surmonter.
Les années suivantes ont été consacrées à panser les plaies… Réparations de fortune pour en arriver, en 2006, au remplacement de l’ensemble des ordinateurs présents dans notre salle TIC. Le point positif a été que la totalité des salles inondées ont été refaites en les équipant de prises Ethernet. De ce fait, aujourd’hui, en plus de notre salle informatique, la classe du CE1 est équipée de 3 prises Ethernet avec ordinateurs, le bureau du directeur de l’Ecole est équipé d’une prise ainsi que le local photocopieur et la salle des arts plastiques.

Comment avez vous eu connaissance du projet ENR (Plan de développement du numérique dans les écoles rurales) et comment avez vous réussi à le "vendre" au maire de Laguenne ?

J’ai eu connaissance du projet ENR très tôt grâce aux sites « Ville Internet » et « Ecoles Internet ». M. le Maire de Laguenne a également obtenu des informations importantes au même moment que moi.

Qu'est ce qui d'après vous a emporté la décision municipale ?

Tout s’est passé très rapidement. M. le Maire a très tôt appris que notre école de Laguenne pouvait bénéficier en tant que commune de moins de 2 000 habitants d’une enveloppe de 10 000 euros pour son équipement numérique. Connaissant notre implication dans le domaine des TIC, M. le Maire a suivi de très près ce projet.

Comment ont réagi les collègues ?

L’équipe enseignante a très rapidement donné son accord sur ce projet et le dossier a été tout aussi rapidement transmis à l’Inspection Académique de la Corrèze qui a émis un avis favorable. D'ailleurs, en Corrèze, toutes les demandes ont été acceptées : 69 intentions de candidature : sur  61 dossiers conformes,  42 ont été sélectionnés dans le cadre du programme ENR. Les autres (19) ont été pris en charge par la préfecture  et le Conseil général.

Le TBI ( tableau blanc interactif)  est installé dans ma classe (CE1). Je l’utilise vraiment très souvent. Afin de permettre à l’ensemble des classes de profiter de ce TBI, je libère ma classe une fois par jour et ce pendant 1h30 à chaque fois. Tous les élèves de l’école peuvent ainsi utiliser ce nouvel équipement.

Quel matériel avez-vous reçu ? 

Nous avons choisi la solution : Classe Mobile PSI (société spécialisée) équipée de 8 ordinateurs portables élèves et un portable maître avec un logiciel de supervision pédagogique des postes. A cela s'ajoute un meuble de rangement sécurisé permettant le raccordement et le rechargement des batteries sans oublier la diffusion du wifi, une solution de numérisation, une imprimante et un TBI Smart Board avec un ordinateur associé. Enfin nous avons accès à des ressources numériques pendant 3 ans.

En plus 1000 euros doivent être investis dans l'achat de logiciels. Nous n'avons pas encore fait de choix précis. Le problème est que les logiciels cités sont très chers et les licences sont délivrées seulement pour 3 ans.

Quelles fonctions appréciez vous particulièrement ?

Le TBI est certainement la partie la plus intéressante pour ne pas dire la plus extraordinaire de cet équipement informatique. C’est vraiment un outil qui change au quotidien la manière d’enseigner. Il faudrait d’ailleurs un TBI dans chaque classe !!!

Ça change quoi dans votre pratique d'enseignant ?

Tous les documents peuvent être projetés sur le TBI qui est un très grand écran d’ordinateur. Un document, ou une vidéo, ou un fichier trouvé sur le Net peut être visionné collectivement par l’ensemble de la classe.

En plus, il est possible d’écrire sur tout ce qui apparaît sur le tableau et de conserver en images et sous forme de fichiers toutes les étapes importantes d’une leçon. Tout document vierge peut être numérisé et ainsi complété collectivement par la classe. On peut même revenir en arrière si on a pris le soin d’enregistrer son travail. Tout le travail, mis en ligne depuis de nombreuses années sur notre site école de Laguenne, peut, grâce au TBI, profiter très facilement à l’ensemble de la classe.


Avez vous pu développer des projets grâce à ce matériel ?

Oui. Je pense accueillir les parents dans la classe pour faire du karaoké, diffuser des photos de classe, présenter la commune en images (par exemple avec cartes postales anciennes), etc.

Comment se passe l'entretien et la gestion au quotidien du matériel ? Le plan ENR amène-t-il des tensions en plus ?

Concernant la classe Mobile équipée de 8 portables, chaque enseignant devra se charger d’installer les logiciels nécessaires à son enseignement. C’est à chacun de s’impliquer ! Mais pour ma part, je pense que la véritable révolution au niveau de l’enseignement réside dans l’arrivée du TBI … Bien entendu, il faut savoir se servir d’un ordinateur !C’est un minimum!

Jérôme Fridman



 Article du journal "La Montagne"

Tous volontaires pour aller au tableau

Nous sommes allés voir comment fonctionnait une école numérique. 

L'image d'un gamin en train de pleurnicher au tableau noir parce qu'il a oublié sa récitation est à ranger aux oubliettes. En tout cas à Laguenne. Dans la classe de CE1 de Jérôme Friedman, les enfants sont tous volontaires pour passer au tableau.

Faut dire que le dit tableau n'est ni en ardoise, ni conçu pour les feutres effaçables. C'est un tableau blanc interactif (TBI). Pour faire simple, c'est un tableau sensitif sur lequel est projeté le bureau d'un ordinateur portable géré par l'enseignant.


Comme ils le feraient avec le pointeur d'une souris sur un écran, les élèves se servent de leur main, ou d'un stylet spécial, pour ouvrir des dossiers, choisir des images, cibler une partie d'une image, ou encore lancer le navigateur Internet. « L'enseignant peut taper un texte de lecture chez lui et le présenter sur TBI le lendemain matin. Les enfants peuvent alors travailler sur un mot, sur les syllabes. Ce n'est pas un substitut, c'est un complément du tableau traditionnel », explique Eric Sauvezie, inspecteur de circonscription en charge des technologies et de l'information et de la communication pour l'éducation.

Un sacré complément. Avec le TBI, l'enseignant ou l'élève peut zoomer sur une photo ou encore ouvrir un fichier vidéo (pour le son, des enceintes ont été installées au dessus du tableau). On peut même brancher sur le tableau un visualiseur de sorte que toute la classe puisse observer en même temps des insectes par exemple.

« L'autre avantage du TBI est qu'il garde en mémoire les différentes étapes d'une leçon. Si un élève n'a pas compris, il suffit de rappeler la page en question », souligne Jérôme Friedman, lequel n'est visiblement pas pour rien dans le succès pédagogique de ce TBI.

Pascal Goumy


Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur cette adresse, rubrique TBI...et vous pourrez revenir sur  le site du musée: un lien existe sur la page d'accueil de l'école élémentaire de Laguenne.

http://laguenne.19.pagesperso-orange.fr/

Commentaires: